La confiance en soi

 

  • ¤ Comprendre la notion de confiance en soi

¤ Identifier les causes du manque de confiance en soi

¤ Comment regagner confiance en soi ?

Confiance en soi

La confiance en soi:

Avoir confiance en soi, c’est croire en soi, en ses capacités, avoir l’assurance en ses potentiels pour réussir, se considérer capable d’atteindre ses buts. Elle repose sur notre sécurité intérieure, se nourrit dans l’affirmation de nos besoins et repose sur la reconnaissance par les autres.

Le niveau de confiance en soi varie bien-sûr d’un individu à un autre et selon les domaines de notre vie. Elle se traduit par notre capacité en croire en nous-même et à réussir. C’est quand on se sent capable de faire quelque chose.

Nous pouvons effectivement, avoir tout à fait confiance en soi dans un domaine de notre vie, et pas du tout dans un autre.

Elle est variable, modulable et temporaire. Nous pouvons tout à fait développer les compétences pour se permettre à accomplir une tâche que l’on ne se sentait pas capable de faire avant.

La confiance en soi se développe et évolue tout au long de notre vie. Elle se renforce au fil de nos victoires et nos réussites. En effet, plus une personne apprenante réussit une tâche, plus elle devient confiante en elle-même.

La psychothérapeute Isabelle Filliozat qui voit 4 étapes à la confiance en soi:

“Une sécurité intérieure, une affirmation des besoins, une acquisition des compétences et une reconnaissance des autres.”

Dans l’étymologie latine, le verbe confier vient du latin confidere, qui est composé de cum = avec et de fidere = fier, et signifie qu’on remet quelque chose de précieux à quelqu’un.

La confiance repose sur une vision optimiste de nos capacités et de nos valeurs  (rester confiant dans la plupart des situations), contrairement aux doutes et à l’inquiétude, qui entraînent un certain pessimisme, qui n’encourage pas à croire en ses qualités.  

Avoir confiance en soi, c’est adopter une attitude positive face aux défis de la vie, sans se laisser entraver par nos peurs et nos croyances limitantes (c’est adopter une attitude calme et sereine). C’est-à-dire : se fier à soi-même, et exprimer un sentiment de sécurité et d’assurance vis-à-vis de nos propres choix (prendre des décisions et de faire des choix, agir, s’adapter aux changements).

Bien plus qu’un ensemble de sentiments, la confiance en soi se traduit concrètement, au quotidien, par nos actions et nos attitudes.

La confiance en soi nous permet de nous se focaliser sur la réussite plutôt que l’échec.

La confiance en soi peut se contrôler, par un travail sur soi, permettant de :

  • - Croire en ses capacités
  • - S’investir dans une tâche ou un projet complètement
  • - Apprendre à prendre du plaisir dans ce que l’on fait
  • - Dépasser nos barrières psychologiques.

La confiance en soi est :

  • Prédicitive = elle existe d’abord dans notre esprit (nous devons agir comme si nous avions confiance en nous, en renonçant perfectionnisme et à l’impatience / la confiance consiste en attentes positives de résultats favorables)
  • Réaliste = elle résulte de l’expérience réelle accumulée
  • Individuelle = repose sur notre capacité à trouver des solutions 
  • Spécifique = dans un domaine particulier
  • Temporaire / variable = elle évolue par l’expérience..

La confiance se construit, se nourrit, se travaille. C’est un état qui nécessite une certaine introspection et qui grandit avec de l’entraînement (elle s’entretient, se développe, se muscle !). Elle dépend de notre sécurité intérieure et résulte de nos passages à l’action (le sentiment de sécurité vient avec l’expérience).

Bérangère ATAYI, thérapeute à Pérols

Le manque de confiance en soi:

Le manque de confiance en soi se dit d’une personne qui n’a pas foi en ses capacités ou en son potentiel.

Le manque de confiance en soi peut être ponctuel ou régulier, qui entraîne un blocage dans une ou plusieurs sphères de notre vie, et duquel jaillit des pensées négatives et dévalorisantes sur nous-même et le monde.  

Les expériences que nous avons vécues déterminent notre confiance. Les mauvaises expériences qu’on a vécues peuvent entrainer des appréhensions, des peurs et des doutes pour l’avenir. Des accidents de la vie et les diverses frustrations peuvent nous fragiliser, au point de nous faire perdre  confiance et de ne plus arriver à aller de l’avant, de se sécuriser pour affronter la réalité et de retrouver nos repères. 

Les principales causes du manque de confiance :

# l’obsession de la perfection :

De toutes les causes du manque de confiance en soi, le perfectionnisme est la plus difficile à vaincre. L’individu perfectionniste vise l’inaccessible, demande beaucoup d’efforts, engendre beaucoup de fatigue et de déceptions, ce qui abîme la confiance en soi et l’estime de soi.

En apprenant à être moins exigeant, moins contrôlant, nous favorisons la confiance en soi.

# le sentiment d’infériorité :

Ce sentiment provient de notre passé, de notre enfance et découle de notre éducation, de nos expériences négatives et douloureuses, de nos croyances limitantes.

Il est alors indispensable d’entreprendre un réel travail sur soi pour se défaire de ces chaînes, apprendre à s’affirmer (dire non par ex.) et prendre des décisions par nous-même, et les assumer.

En effet, plus nous assumons nos décisions, plus le sentiment d’infériorité diminue et plus la confiance en nous-même augmente.

# la peur de la critique / du jugement / du regard des autres:

Il n’y a qu’une seule façon d’éviter les critiques : ne rien faire, ne rien dire et n’être rien. Aristote.

La peur de la critique nous empêche d’agir. Pour s’en sortir, il est alors nécessaire de se fixer des petits objectifs, en travaillant pas à pas, pour favoriser la réussite.

# la peur de l’inconnu :

Le manque de confiance provient également des scénarii que nous créons dans notre tête face à un avenir incertain et de notre aptitude à envisager toujours le pire plutôt que le meilleur.

# l’éducation (parents, famille, amis, école):

Est la cause principale du manque de confiance en soi.

Les parents qui manquent de confiance en eux ont tendance, consciemment ou non, à transmettre leurs doutes et leurs peurs à leurs enfants.

# l’entourage :

Le fait de s’entourer de personnes positives et confiantes nous permet d’accroître notre propre confiance en soi !

Les manifestations les plus courantes sont du manque de confiance :

# la dévalorisation de soi : dénigrement, peur des autres, sentiment de ne pas être capable.  

# la timidité : qui engendre une gêne excessive en face des autres.

# l’insécurité : d’où découlent le doute et le pessimisme ;

# l’hésitation : effacement de soi, peur des réactions de l’autre, du regard de l’autre, peur contredire .

# la peur de passer à l’action : qui conduit à l’immobilisme.


 

Un accompagnement sur mesure pour renforcer la confiance en soi:

Les séances de relaxation permettent de lutter contre les émotions négatives et adopter une harmonie émotionnelle au quotidien. Elle apporte un grand réconfort en sollicitant nos capacités naturelles de calme et de lâcher-prise. La relaxation favorise une meilleure gestion du stress et des émotions et nous offre la possibilité d’accepter les choses telles qu’elles sont.

Prenez le temps de lister vos qualités et vos réussites.

Entrainez-vous à vous focaliser sur les points positifs.

Quelques séances vous permettront de mieux gérer les effets négatifs du stress et d’adopter une attitude plus sereine face aux événements. Grâce à des exercices de respiration et de relaxation spécifiques, vous apprendrez à vous sentir plus fort et plus serein.

En séance, nous mettons l’accent sur les aspects positifs de la personnalité et sur l’acceptation de soi (travail profond sur l’amour de soi et l’estime de soi et sur l’harmonie intérieure). Elle renforce le positif profondément dans tout notre être. Les exercices de futurisation vous apprendrez à vous projeter positivement et de vous préparer en confiance.

La thérapie ouvre aussi un large travail sur les émotions et les sensations et l’ancrage la possibilité de faire un travail sur la communication, de se libérer de nos tensions et de nos angoisses.

Les thérapies cognitivo comportementales (TCC) sont parfaitement adaptées pour apporter une thérapie de choix dans les problèmes de confiance en soi ou d’affirmation de soi. Elles traitent les dérèglements de personnalité comme l’évitement des situations de conflit, les difficultés à affirmer une opinion personnelle différente de celle du plus grand nombre, la difficulté à faire respecter ses droits, la tendance à toujours se sentir nul, la difficulté systématique à accepter un compliment ou une critique, la crainte d’être moins bon que les autres, tendance à se comparer en permanence..

La confiance en soi et l’estime de soi sont intimement liées. L’estime de soi est relative à l’amour que l’on se porte, aux qualités et aux talents que l’on se reconnait, ainsi qu’en la confiance en ses capacités personnelles à faire face aux situations nouvelles.

La confiance en soi est synonyme de sécurité /

L’estime est une opinion favorable de soi (auto-évaluation).

Nous noterons tout de même, qu’il ne faut pas confondre confiance en soi et présomption. Une personne confiante, n’est pas orgueilleuse ; elle sait ce qu’elle peut faire et ce qu’elle ne peut pas faire. Elle connait ses limites et sait se baser sur ses expériences antérieures (réussites et échecs).

Thérapie, coaching et confiance en soi

 

Cet article est rédigé par Bérangère ATAYI, Thérapeute et coach, 06 03 51 60 20

 

Sources, bibliographie et autres liens utiles:

Jacques Salomé, Le Courage d'être soi : Une charte du mieux-être avec soi-même et avec autrui, Editions Presse Pocket.

Christophe André, Imparfaits, libres et heureux: Pratiques de l'estime de soi, Editions Poche.

Isabelle Filliozat, L'intelligence du coeur : Rudiments de grammaire émotionnelle, Broché.

Lire l’article, « On ne naît pas timide ou complexé, on le devient ». 

Céline ALVAREZ,  Les lois naturelles de l’enfant. Retrouver l'article, ici. 

Un texte de relaxation pour les enfants :

https://papapositive.fr/relaxation-visualisation-ciel-enfants-confiance-en-soi/

Le site le plus important en psychologie humaniste. Une documentation abondante sur la vie psychique et les relations interpersonnelles. Entièrement rédigé par des psychologues : http://www.infopsy.com

bien être confiance estime affirmation réussite

4 votes. Moyenne 5.00 sur 5.