Névralgie intercostale : C’est quoi et comment peut-on la soulager ?

Névralgie intercostale : C’est quoi et comment peut-on la soulager ?

Les douleurs intercostales sont fréquentes et situées dans la région thoracique, qui comprend la cage thoracique, le cœur et les poumons. Lorsqu’une personne souffre de névralgie intercostale, elle peut expérimenter divers types de douleurs. Quels sont les symptômes de cette condition et quelles en sont les causes ? Comment peut-on atténuer ces douleurs ?

Comprendre la névralgie intercostale 

La douleur musculaire intercostale peut être décrite comme une variété de lésion ou de distension qui impacte les muscles localisés entre deux côtes ou davantage. En effet, vous pouvez lire ici les explications particulières fournies sur les douleurs sous côtes droites pour tout savoir. En réalité, les côtes logent pas moins de 22 muscles, parmi lesquels figurent les muscles intercostaux. 

A lire en complément : Quelles astuces de grand-mère pour savoir quand vous allez accoucher ?

Ces derniers, quand ils subissent un étirement excessif, cela provoque l’émergence de douleurs dans la zone thoracique. Les manifestations associées aux douleurs thoraciques revêtent une variété de présentations. Il ne s’agit pas d’une seule et unique douleur intercostale, mais plutôt d’une diversité de sensations d’inconfort. Ces signes peuvent se manifester de manière graduelle ou surgir de manière subite.

Chez certains individus, les douleurs se manifestent sous la forme d’une sensation de brûlure, de pincement ou d’oppression. Chez d’autres, la douleur se localise sur un seul côté, précisément à un point particulier, et suit la trajectoire d’une côte. Les causes de la douleur intercostale peuvent inclure une côte fracturée, une entorse ou une déchirure des muscles intercostaux. 

A lire également : Comment savoir si viral ou Bacterien ?

Celle-ci, généralement liées à un mouvement brusque ou à un effort intense. Elle peut également résulter de crampes musculaires intercostales, d’entorses costales consécutives à un traumatisme, un mouvement inapproprié ou une toux sévère. Il faut garder à l’esprit que l’utilisation excessive des muscles intercostaux peut aggraver la douleur. 

La conduite à tenir pour soulager les douleurs associées aux névralgies intercostales

Pour atténuer les douleurs liées aux névralgies intercostales, plusieurs approches sont envisageables. Pour apaiser les douleurs au niveau de la cage thoracique, il est possible que votre médecin vous oriente vers une approche médicamenteuse. Dans certains cas, lorsque les douleurs se montrent particulièrement tenaces, des traitements prolongés peuvent s’avérer nécessaires.

Les séances d’ostéopathie offrent aussi une grande efficacité dans le traitement de la douleur intercostale. Au cours de ces séances, l’ostéopathe effectue des manipulations douces des vertèbres. Ceci, dans le but de réduire l’inconfort et de restaurer la souplesse d’une colonne vertébrale qui présente des contractions.

Pour traiter les douleurs intercostales, il est possible de recourir à un traitement homéopathique. Votre pharmacien pourrait spécifiquement recommander l’utilisation de granules d’Arnica à placer sous la langue. Il peut aussi recommander l’Hypericum perforatum, qui présente une efficacité avérée contre la douleur.

La phytothérapie est axée sur l’utilisation de plantes médicinales telles que le millepertuis ou la lavande et peut apaiser les névralgies intercostales. En effet, le stress est un facteur potentiel des douleurs sous côtes. Certaines plantes, comme le ginseng, la passiflore, le houblon ou le romarin, peuvent favoriser sa réduction.