Les différents types de contraceptifs féminins

Les différents types de contraceptifs féminins

La contraception est un terme qui désigne toutes les dispositions mises en place pour éviter l’implantation d’une grossesse. Elle est viable grâce aux nombreuses méthodes contraceptives utilisées par les femmes. L’on retrouve généralement trois catégories de méthode contraceptive : les méthodes hormonales, les méthodes mécaniques et la stérilisation.

Les méthodes hormonales

Cette première catégorie de contraceptifs regroupe toutes les méthodes utilisées essentiellement par les femmes. L’action de la contraception hormonale permet de limiter le passage des spermatozoïdes ; les spécialistes fournissent plus d’infos sur leur action lorsqu’ils sont interpellés. 

A découvrir également : Les 5 meilleurs modèles d'appareils auditifs invisibles

Au nombre des méthodes contraceptives hormonales, l’on retrouve en premier les pilules. Elles sont les plus connues et leur prise s’arrête dès que l’envie de procréer se présente. Elles s’avèrent très efficaces lorsque leur usage (par voie orale) s’effectue correctement.

L’on retrouve après le stérilet (petite tige en plastique flexible) qui se place dans la paroi utérine. Selon le modèle, il permet d’empêcher les grossesses pendant 3 ou 5 ans. Ensuite, il y a l’implant qui est un petit bâton souple qui s’installe dans le bras. Il agit pendant trois années et est totalement efficace. Aussi, l’on retrouve également : 

En parallèle : Comment se présente le coaching sportif à Bordeaux ?

  • Le pacht (se colle sur des parties précises du corps) ;
  • L’anneau vaginal (anneau souple que l’on insère dans le vagin) ;
  • L’injection (s’effectue périodiquement) ;
  • Pilule du lendemain (agis comme un protecteur). 

Les méthodes mécaniques

La contraception mécanique concerne à la fois l’homme et la femme. Les méthodes que l’on retrouve dans cette catégorie mixte sont le préservatif, le diaphragme et le stérilet. 

Le préservatif

Il s’agit d’un tube en latex qui offre une protection contre les grossesses indésirées et les infections sexuellement transmissibles. Il existe le préservatif masculin et le préservatif féminin. Leurs formes diffèrent et cela leur permet de s’adapter à l’appareil génital des deux types d’individus. (Homme et femme)

Le diaphragme

C’est une coque faite à base de silicone qui se place avant les rapports sexuels contre le col de l’utérus. Grâce à lui, les spermatozoïdes ne peuvent plus passer. Son utilisation s’avère légèrement complexe. 

Le stérilet 

Ce moyen de planification des naissances s’utilise uniquement par les femmes et il agit de façon permanente sur leur organisme. Il se place dans l’utérus et agit de manière locale. Le stérilet en cuivre commence à opérer dès sa pose ; dans certains cas, il sert de contraception d’urgence. 

La stérilisation

Grâce au blocage de l’ovule, elle permet d’empêcher efficacement les grossesses. Elle s’effectue de deux manières : la pose d’implants et la ligature des trompes de Fallope. La première technique consiste à insérer dans les trompes de petits ressorts qui finissent par boucher les conduits. Par contre, au cours de la ligature, les trompes sont sectionnées puis suturées. Cette action est réversible dans certains cas. 

En dehors des préservatifs et des pilules de lendemain, l’achat et l’utilisation des diverses méthodes nécessitent l’accord d’un professionnel de la santé. De plus, l’efficacité des méthodes varie d’une personne à une autre.